Échanson

L'Echanson
L’Échanson – Allégorie de la Tempérance, peint par Theodore Rombouts vers 1625-1632

L’échanson était une fonction exercée par un personnage chargé de servir à boire à un roi, un prince ou tout autre personne de haut rang.
Cette fonction est historiquement avérée du règne de Charlemagne à celui de Saint-Louis.
A cette époque, en raison de la crainte permanente de tentatives d’assassinat par l’empoisonnement, l’échanson devait veiller à écarter ce risque, ne serait-ce qu’en goutant, sous les yeux de tous les invités, le vin avant de le servir.
L’échanson était en général une personne en qui le souverain avait une totale confiance, devant vérifier avec minutie que les liquides qu’il devra servir ne sont pas empoisonnés. A cet effet, il utilisera plusieurs réactifs telle que « corne de Licorne » (objet légendaire) censée faire réagir la boisson infectée de venin.Image2

Lorsque cette fonction été exercée à la cour de France, l’échanson était chargé de l’achat des vins et de leur distribution aux personnes attachées à la cour. Il y a plusieurs échanson à la cour, mais le 1er d’entre eux à au XIVème siècle le titre de « Grand Échanson de France », qui a pour marque héraldique de sa charge deux flacons aux armes de France qu’il plaçait à gauche et à droite de son écu.  Ce titre sera supprimé par la Révolution française après avoir décliné durant les siècles précédents, pour n’être plus qu’un titre honorifique.

Dans l’Antiquité, cette fonction été réservée aux fils de la noblesse. Le plus célèbre d’entre

eux fût Lollas, fils d’Antipater.

Selon, la légende, Benoît d’Aniane et Gambrinus auraient été les échansons de Charlemagne. Jean du Fou et Yvon du Fou furent les premiers échanson de Louis XI, le premier en 1461 et le second en 1464.

Image7

Laisser un commentaire