Tonnelier

Un des plus vieux métiers du monde…

Le tonnelier était bien évidemment celui qui fabriquait les tonneaux, un artisan qui confectionnait des fûts en bois. Le tonneau fût inventé par nos ancêtres les Gaulois, il y a déjà plus de 2000 ans. Il a été d’abord appelé charpentier de tonneau.

Le tonnelier ne fabriquait pas uniquement des tonneaux, il fabriquait également de nombreux autres objets tels que :

Fabrication de tonneaux (gravure de 1568, Allemagne)
Fabrication de tonneaux (gravure de 1568, Allemagne)
  • les baquets
  • les bailles
  • les baignoires
  • les barattes
  • les barils
  • les barillets
  • les cuveaux
  • les seaux
  • les seillons
  • les hottes

Dans un premier temps, le tonneau servait à stocker des produits solides tels que les grains, mais également les clous. Par la suite, avec l’amélioration du savoir-faire, le récipient étant devenu étanche, celui-ci servit également à stocker les liquides comme le vin, la bière, le cidre, l’eau.

Dès le IXème siècle, les tonneliers ou « barilliers » étaient déjà réunis en corporation et remirent dès le XIIIème siècle, leurs statuts pour approbation (en même temps que 121 autres corps de métiers).

Racloir de tonnelier à deux manches
Racloir de tonnelier à deux manches

Au moyen-âge, les rois avaient leurs propres tonneliers, qui faisaient également fonction d’échanson (du règne de Charlemagne à celui de Saint-Louis). Ceux-ci devaient entretenir les barils et les muids.

De nos jours, le tonneau est surtout utilisé pour les vins et les alcools devant vieillir en fûts de chêne.

Laisser un commentaire